Article(s) de 04/2008

Un Itinéraire skiable exceptionnel…Ouvert en 2004 par Pierre Tardivel

parcours montée et descente à skis de Deprofondis au Pécloz (Bauges)

(Pascal et Jean luc)

REPORTAGE PHOTO…PARCE QUE C’EST TROP BEAU…


MONTEE :

Vue sur le bas du couloir ( le départ est à 1000 m d’altitude environ …)

Après une courbe vers la gauche, on vient buter sur une cascade que l’on va contourner par la gauche.
Présence d’une vielle corde fixe amarrée sur un arbre, bien utile pour surmonter un passage mixte de 30 m environ.
Attention toutefois à la solidité de la corde, bien abimée lors de nôtre passage (frottement sur le haut)

Jean luc ( en rouge ) au niveau de l’arbre qui sert d’amarrage à la corde fixe.
La longueur mixte en dessous de lui n’est pas visible sur la photo.

Traversée

Un rappel d’une vingtaine de mètres sur arbre permet de regagner le couloir médian.

Le couloir médian vient buter sur un haut ressaut…

Vue sur « l’écharpe de neige » qui permet de franchir le ressaut par la gauche.

Un passage sous un surplomb permet d’atteindre « l’écharpe de neige »

Traversée de « l’écharpe de neige ».

Après « l’écharpe de neige », on repart vers la droite pour rejoindre de bas du couloir étroit bien visible.

Au niveau du

Redescente au niveau du « dos de chameau » , de l’autre côté, le couloir étroit sur 150 m de denivelé.
Présence de deux spits RD au niveau de la première « bosse ».
Nous n’avons rien trouvé au niveau de la deuxième (nous avons laissé un piton)

Après le passage du « dos de chameau ».
La remontée du couloir sommital sera évitée ( trop de neige et brassage j’usqu’au ventre assuré )
le sommet sera atteint par la combe suspendue et l’arête ouest.

DESCENTE :

l'entrée du couloir sommital pas si évidente à trouver...

L’entrée du couloir sommital pas si évidente à trouver…

l'entrée dans le couloir sommital par la branche de gauche

L’entrée dans le couloir sommital par la branche de gauche

vue sur la branche de droite

La branche de droite ne passe pas…

le haut du couloir sommital
Dans le haut du couloir sommital

dans le couloir sommital
Dans le couloir sommital…une merveille de la nature…

Au niveau du

Au niveau du « dos de chameau ».
Du sommet du couloir étroit, regard sur le haut de l’itinéraire, on voit bien le couloir de 300m qui marque le début de la descente.

zoom sur le couloir sommital

Zoom sur le haut du couloir sommital, on voit la trace de descente.

Dans le couloir étroit de 150m

Au sommet du couloir étroit.

Dans la traversée de

Dans la traversée de « l’écharpe de neige »

Un petit passage sous un surplomb permet de « sortir » de « l’écharpe de neige »

Dans le couloir médian

Dans le couloir médian, plus…classique…

Un rappel de 35 m sur corps mort vient conclure les difficultés.
( On a pas trouvé d’amarrage et pitonnage difficile à cet endroit )
—————————————————————————————————————————–
Pour conclure, un itinéraire exceptionnel qui parcours une curiosité naturelle, miraculeusement skiable.
Malgré un intérêt ski indéniable, Cet itinéraire tient plus de l’alpinisme à cause d’un engagement assez important et des aspects techniques, jamais réellement difficiles mais qui obligent à faire des manips et à rester vigilants.
Je pense que nous avons réalisé ce parcours dans de très bonnes conditions (fin d’hiver donc beaucoup de neige accumulée dans les couloirs, présence d’une bonne couche de poudreuse tombée pendant la nuit rendant le ski plaisant et un froid persistant toute la journée.) Bref LE créneau…coup de bol…mais après une reconnaissance des accès cet hiver.

Aucun commentaire »