Article(s) de 01/2011

Canyon des oules du diable (Valgaudemar) – 15 sept 2010

Petit « topo » sur un canyon « à forte réputation »
-Les descriptions du topo sont assez exactes.
-Le niveau d’eau était probablement dans la moyenne haute.
-A réaliser à l’étiage ( automne si non pluvieux )
-Très aquatique parfois avec « beaucoup d’eau »
-L’équipement est « vieillissant »
-Autonomie des participants obligatoire.
Nous n’avons pas trouvé son parcours plus difficile que ça mais…
Attention, ce canyon comporte de vrais pièges, Il faut rester concentré.
Ne le connaissant pas, et malgré des sauts possibles, les précautions nécessaires rendent son parcours assez peu « ludique » à mon goût si on compare à d’autres canyons d’ampleur : On ne peut pas trop se « lâcher » et il est sage d’éviter les zones de « bouillon ».
Nous étions deux et cela amplifie certainement le phénomène d’engagement (une petite équipe de 3-4 aurait été mieux).

P9150053
Depart au niveau du pont de pierre, le débit est celui d’un petit torrent.

"attraper" le relais
Jet de corde pour attraper le relais.
Il est également possible d’utiliser une branche que l’on aurait emportée en prévision.

canyon oules du diable 15 sept 2010-relais
pas bien joli…

Quelques vidéos pour mieux se faire une idée:


Quand on veut quand même tâter du bouillon :

La vasque « tournante »
Vu le niveau d’eau :
Saut auto-assuré sur main courante clipée à la longe ( débrayable bien sûr )
J’ai été drossé en face et je suis resté sous l’eau …plusieurs secondes, le temps de me tirer à la corde pour m’extraire de la vasque…le pote à un peu flippé à juste titre.
Avec ce niveau d’eau, sans corde, il aurait peut être été possible d’éviter le drossage en sautant plus loin ou de se laisser « tourner »dans le contre-courant !? mais pour sortir ?

Les rappels se font hors eau…


Des sauts sont tout de même possibles.

le lien topo sur le site descente canyon.com

Aucun commentaire »